/ / /

La personne qui s'en séparait l'avait acheté à Paris en 1968 et se souvenait encore l'avoir utilisé intensivement durant le mois de mai pour pallier à la pénurie de carburant. Ce petit Graziella est idéal pour se faufiler en milieu urbain et commuter (pour employer un terme à la mode).

Peu encombrant, vif et agile, il transite aisément de la rue dans le tram et vice-versa. Aussi, pas de restauration pointilleuse et exhaustive pour ce vélo qui me sert désormais à me rendre au bureau.

En plus de 4 décennies, il a perdu de sa configuration d'origine : la selle bicolore bleue et blanche et les autocollants qui ont disparu sous une couche de peinture appliquée par le précédent propriétaire.

 

P1060749

P1060750Dans le but de déjouer les éclats de verre brisé qui jonchent les quais de Garonne au petit matin, je l'ai monté avec les très sérieux Schwalbe Big Apple 16x2.00.

Ces gros boudins compensent un peu le comportement de cabri du petit Graziella.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060761Et oui, c'est bien un vélo italien et la corrosion a tendance à envahir les pièces métalliques. Sinon, c'est un très beau cadre berceau, avec ici le boîtier de pédalier qui semble flotter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060755.JPGPour déplier le cadre, il fait utiliser cette clé Allen astucieusement logé sur le cadre. A noter l'ensemble bases, haubans et port-bagage qui n'est pas soudé mais boulonné au berceau.

 

Le carter de chaîne est typique des vélos italiens de l'époque et on le retrouve sur les Dino, Nicoletta ou le Géminiani présent sur le blog.

 

Malheureusement le gros garde-boue chromé a été remplacé à l'arrière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060762P1060764

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui rend le vélo si particulier, c'est évidement le moyeu Fichtel & Sachs Torpedo combinant 3 vitesses et un frein à retro-pédalage. La manette est placée au niveau du collier de serrage du tube de selle ce qui oblige à glisser la main entre les jambes pour changer de rapport.

Changement qui s'accompagne d'un claquement sec du mécanisme. Curieusement, les développements sont assez espacés et on peut grimper une bonne côte en première et tirer long en troisième.

Autre particularité : une léger bruit de cliquetis du moyeu en deuxième vitesse, exactement comme le Puki de ma fille équipée aussi avec un moyeu 3 vitesses rollerbrake de chez SRAM. Qui a racheté les activités de Sachs en 1997...

 

P1060759Les poignées bleues ont été sauvées ainsi que le levier de frein qui a un faux air de Weinmann.

En arrière plan, les pédales Lyotard blanches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si j'avoue avoir procédé à une légère révision de ce sympathique mini vélo, vous pouvez vous rendre sur le site des bruxellois Unik-Bikes pour admirer une restauration originale et réussie du même vélo. Des photos superbes et des textes inspirés.

 

Fait marquant : Graziella a aussi produit un tandem pliant ! A voir ici.

P1060767.JPG

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation

  • : Mini Vélo Vintage
  • Mini Vélo Vintage
  • : Retour dans les années 70 : tous les mini vélos, pliant ou non, qui ont fait le bonheur des adolescentes et des grand-mères.Des marques françaises prestigieuses comme Peugeot, Motobécane, Gitane et d'autres moins connues. Et je confesse une faiblesse pour tous les moyeux à freinage ou vitesse intégré : Sturmey, Archer, Fichtel et Sachs sont mes amis.
  • Contact