/ / /
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)

Voila l'histoire : un vieux monsieur anglais, sentant ses forces décliner, décide de rentrer dans son pays d'origine. Il laisse le soin à ses deux voisines hollandaises de vider la maison de ses affaires. S'y trouve notamment un énigmatique vélo pliant sorti de l'usine Pannonia en Hongrie. Cela s'est passé à Miradoux, dans les collines de la Lomagne Gersoise, lieu particulièrement inadapté pour un mini vélo malgré son moyeu à trois vitesses (qui révélera une surprise).

Car, ni Sturmey-Archer, ni Fichtel & Sachs, c'est un Shimano TB-100.

Peu d'information disponible sur cette copie japonaise des illustres précités si ce n'est un article extrêmement documenté publié par Sheldon Brown sur son prédécesseur, le modèle 333. Produit à partir des années 1957, il n'a pas rencontré le succès espéré à cause de sa fiabilité réputée incertaine. Des années plus tard, le Nexus fera oublier ces déboires avec la réussite commerciale que nous connaissons.

J'ai d'ailleurs également utilisé la notice de Sheldon Brown pour les opérations de démontage et de remontage du TB-100 dont le mécanisme est similaire au 333. Opération réalisée sans problème notable : une fois le câble de dérailleur connecté au moyeu, les trois vitesses passent au premier essai.

Moyeu Shimano TB-100 démonté
Moyeu Shimano TB-100 démontéMoyeu Shimano TB-100 démonté
Moyeu Shimano TB-100 démontéMoyeu Shimano TB-100 démonté

Moyeu Shimano TB-100 démonté

Impossible de trouver une indication de l'année de production sur ce moyeu (comme le permettent ses concurrents anglais et allemand). Heureusement, Olivier me transmet une copie du catalogue des moyeux Shimano de l'année 1975.

Le TB-100 est bien présenté, ainsi que le AB-100 à deux vitesses Automatic popularisé par Motobecane dans les années 70. Il est par contre surprenant de découvrir une gamme Shimano qui épouse celle de Fichet & Sachs ou Strurmey-Archer en intégrant des versions économique et standard de Coaster Brake (frein à rétro-pédalage) ou de trois vitesses et frein intégrés.

L'allure du mini fait immanquablement penser à un Raleigh Twenty, l'objectif de Pannonia ayant certainement été de produire un copie du modèle vedette de la firme de Nottingham.

En premier lieu, la forme du cadre bien sûr (excepté un empattement réduit de huit centimètres), selle et poignées blanches, le catadioptre arrière.

Il faut noter cependant que l'absence de renfort de cadre au niveau de la boite de pédalier n'apporte pas la même rigidité que celle de son illustre modèle le Twenty.

Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)

Les composants proviennent de tous les pays d'Europe comme les superbes étriers de frein germaniques Altenburger Brillant.

Sautant également le rideau de fer de l'époque, les roues sont montées avec des pneus autrichiens Semperit. Outre une apparence d’extrême robustesse, ils possèdent une piste crantée sur un flanc pour permettre une meilleure accroche à la roulette de la dynamo (marque Mondial ?).

Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)

Passage en revue des blocages rapides du vélo, plutôt exotiques pour l'amateur de minis vélos français.

le vélo est équipé d'une magnifique mini pompe en acier chromé. Toutes les pièces métalliques bénéficient d'ailleurs d'un chromage de qualité et les tôles sont d'une épaisseur généreuse, rendant le vélo assez lourd.

Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)

Coronado, le cousin Suisse ?

En parcourant les allées de la Brocante d'automne, je tombe en arrêt sur un vélo pliant Coronado. J'oublie rapidement le prix prohibitif (mode antiquaire vintage) mais relève de nombreuses ressemblances avec le Pannonia. Quelques rapides recherches plus tard, je découvre des photos de ce magnifique exemplaire sur un site helvétique de petites annonces qui confirment une frappante consanguinité. Reste à découvrir de quel côté du rideau de fer le vélo a été conçu...

Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)
Pannonia Mayfair (pliant made in Hungary)

Le même klapvelo, superbement photographié sur Velo Zürich.

Partager cette page

Repost 0
Publié par Roolder

Présentation

  • : Mini Vélo Vintage
  • Mini Vélo Vintage
  • : Retour dans les années 70 : tous les mini vélos, pliant ou non, qui ont fait le bonheur des adolescentes et des grand-mères.Des marques françaises prestigieuses comme Peugeot, Motobécane, Gitane et d'autres moins connues. Et je confesse une faiblesse pour tous les moyeux à freinage ou vitesse intégré : Sturmey, Archer, Fichtel et Sachs sont mes amis.
  • Contact